dimanche 30 mai 2010

Le Monde d'Hergé - Benoît Peeters

Avec cet ouvrage, Peeters livre une somme importante sur l'œuvre d'Hergé. J'ai lu ici la réédition 2004 de ce texte écrit en 1983 et comportant notamment une entrevue d'Hergé, la dernière, réalisée en 1982. Dans Le Monde d'Hergé, on trouve le contexte de chaque album, l'histoire de son écriture, les hésitations, les versions, tout ce qui entoure Tintin, mais aussi Jo, Zette et Jocko, Quick et Flupke, les illustrations des unes du Petit Vingtième. Tintin et Hergé auront marqué ce vingtième siècle qu'a parcouru le journaliste globe-trotter.

Cantatrix Sopranica L. et autres écrits scientifiques - Georges Perec



Ah! Perec, que d'oeuvres tu nous as laissées. Ta volonté de faire le tour du domaine littéraire t'a amené dans des recoins pour lesquels j'ignorais ton exploration. Ici, c'est la sphère scientifique et son écriture si peu romanesque qui a attiré ta plume. J'ai bien aimé, ayant été quelque peu traducteur de textes scientifiques, pouvoir lire en ouverture de Cantatrix Sopranica L., cet écrit anglais décrivant et mettant à jour toutes les recherches sur le yelling reaction chez les chanteuses sopranos soumises à un lancer de tomates. Sa bibliographie bien documentée était savoureuse. On doit noter pour une contribution non négligeable à l'épistémologie des sciences de la nature ce bijou qu'est Une amitié scientifique et littéraire : Léon Burp et Marcel Gotlib suivi de Considérations nouvelles sur la vie et l'oeuvre de Romuald Saint Sohaint.


_____________

Sur Rives et dérives, de Perec ou à propos de Perec, on trouve des commentaires sur :


Évrard
Franck
Georges Perec ou la littérature au singulier pluriel 
Perec
Georges
Espèces d’espaces
Perec
Georges
Georges Perec
Perec
Georges
L’art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation
Perec
Georges
L’attentat de Sarajevo
Perec
Georges
La vie mode d’emploi 
Perec
Georges
Penser / classer 
Perec
Georges
Tentative d’épuisement d’un lieu parisien
Perec
Georges
Un homme qui dort

mercredi 12 mai 2010

Le chiendent - Raymond Queneau

[Archives, mai 1991]

Les mots aussi sont des objets fabriqués. On peut les envisager indépendamment de leur sens. (p.186)
C'est le premier livre de Queneau (1933) et c'est déjà tout Queneau, c'est déjà quenellien à chaque page. Ce sont déjà les mots de Queneau et ses personnages qui sortent d'on ne sait où, qui prennent une dimension de plus le temps de sortir d'une foule de milliers d'individus. Et qui retournent à cette foule après avoir commenté de façon surprenante l'ensemble de leur histoire publiée dans le livre...
- C'est pas moi qui ai trouvé ça, dit la reine. C'est dans le livre.
- Quel livre? demandèrent les deux maréchaux errants.

- Eh bien, çui-ci, çui-ci où qu'on est maintenant, qui répète c'qu'on dit à mesure qu'on l'dit et qui nous suit et qui nous raconte, un vrai buvard qu'on a collé sur not'vie. (p.429)






______________

Sur Rives et dérives, on trouve aussi :



Queneau
Raymond
Les œuvres complètes de Sally Mara
Queneau
Raymond
Odile