mardi 29 juin 2010

Heureux sans dieu - Daniel Baril et Normand Baillargeon

Des incroyants, athées et agnostiques, témoignent
Il est réaliste, courageux et merveilleux de vouloir être athée. [...] L'athéisme est presque toujours la marque d'une saine indépendance d'esprit et, à vrai dire, d'un esprit sain. [Richard Dawkin]
Cela peut sembler surprenant, encore aujourd'hui, s'identifier comme athée constitue un geste politique qui n'est pas anodin. Et pourtant, il n'est plus une journée où nous ne sommes pas confrontés à ce que la religion et les gens qui la défendent ont engendré.  Des horreurs, de l'ignorance et l'idée que la vraie vie est ailleurs. Je me suis souvent reconnu dans la lecture de ces témoignages regroupés par Baillargeon et Baril. On peut être agnostique par esprit scientifique, athée par conviction, mais fidèle à des valeurs éthiques, soutenir une morale qui se définit hors de toute religion, hors de toutes divinités.

C'est un beau complément au Traité d'athéologie de Michel Onfray.

_______________

Sur Rives et dérives, on trouve aussi :

Baillargeon
Normand
Légendes pédagogiques : l’autodéfense intellectuelle en éducation 
Baillargeon
Normand
Liliane est au lycée