mercredi 10 février 2016

La vie mode d'emploi - Georges Perec

[Archives Octobre 1990]
Oui, cela pourrait commencer ainsi, ici, comme ça, d'une manière un peu lourde, dans cet endroit neutre qui est à tous et à personne, où les gens se croisent sans se voir, où la vie de l'immeuble se répercute, lointaine et régulière. [G.P.]
Depuis 1983, je fais et refais constamment des lectures de cette oeuvre oulipienne par excellence et par extravagance. Perec joue ici du cavalier sur l'échiquier dix par dix que constitue l'image en coupe de l'immeuble de la rue Simon-Crubellier à Paris, France. Il joue du cavalier pour l'ordre des chapitres. Il y en aura quatre-vingt-dix-neuf. Mais, leur contenu n'est pas laissé pour autant à une muse sans contrainte. L'auteur s'est astreint à une règle faisant appel au bi-carré latin orthogonal d'ordre 10, avec 21 fois 2 séries de 10 éléments qui sont permutées et qui déterminent ainsi les éléments constitutifs de chaque chapitre. Dans l'Atlas de littérature potentielle, Perec, dans l'article Quatre figures pour La vie mode d'emploi, révèle, à titre d'exemple, la liste des 42 thèmes (objets, sujets, etc.) qui devaient figurer dans le chapitre 23. Il fallait notamment utiliser une citation de Jules Verne et une de Joyce.
Chapitre XXIII - Moreau, 2 
Monter; Classement; Verne; Joyce; 2 personnes; Occupants; Agendas; Faire un rêve; Boiseries; Tapis de laine; Après-guerre Antiquité 19e; Moyen-Orient; Canal de Suez; Style chinois; Bibliothèque; ~ 10 pages; Physiologie en 1860; Nouveau-né; Chat; Manteau; Uni; Laine; Rouge; Bas, chaussettes; Médailles; Livre d'art; Les Ménines (Marie Marguerite d'Autriche); Moby Dick; Thé; Zakouskis; Pendules, horloges; Mots croisés; Étonnement; Affiches; Triangle; Parallélépipède; Plante verte; Cuivre, étain; Manque in 4; Faux in 3; Faucille; Châtiment.
Ce qui demeure magique, c'est que de ces contraintes fortes, il ressorte une oeuvre monumentale. Ce fut toujours là le pari de l'Oulipo (l'Ouvroir de littérature potentielle). Mais les contraintes constituent un cadre qui, si ce n'était de la folie maniaque d'écrire de Georges Perec, en serait resté là. Il y eut des alexandrins foireux, le bi-carré latin orthogonal pourrait également engendrer des navets, mais ici, on a un bi-carré latin orthogonal d'ordre 10 accompagné d'une polygraphie du cavalier tout à fait majestueux.
Tout tableau [...] et surtout tout portrait, se situe au confluent d'un rêve et d'une réalité. [G.P.]
Georges Perec présente ici, lui-même, La vie mode d'emploi  : http://www.ina.fr/video/I09365760 .

__________________

Sur Rives et dérives, de Perec ou à propos de Perec, on trouve des commentaires sur :


Évrard
Franck
Georges Perec ou la littérature au singulier pluriel 

Perec
Georges
Cantatrix Sopranica L. et autres écrits scientifiques 
Perec
Georges
Espèces d’espaces
Perec
Georges
Georges Perec
Perec
Georges
L’art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation
Perec
Georges
L’attentat de Sarajevo
Perec
Georges
Penser / classer 
Perec
Georges
Tentative d’épuisement d’un lieu parisien
Perec
Georges
Un homme qui dort

Aucun commentaire: