samedi 11 octobre 2014

Petits suicides entre amis - Arto Paasilinna

Les plus redoutables ennemis des Finlandais sont la mélancolie, la tristesse, l'apathie. [A.P.]

Les critiques de Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire faisaient parfois référence à l'auteur finlandais Arto Paasilinna et j'avais déjà croisé ce nom au fil de mes lectures. J'étais intrigué et j'ai voulu assouvir ma curiosité. C'est donc ainsi et un peu par le hasard de la disponibilité du titre que j'ai ouvert Petits suicides entre amis.
On entre ici dans un roman-route (road novel) qui pour un lecteur québécois possède les attraits d'un certain dépaysement, l'essentiel du parcours se déroulant en Finlande. Deux êtres déçus de la vie (un entrepreneur spécialiste de la faillite et un colonel veuf inconsolable) se croisent au moment où ils comptaient mettre fin à leurs jours. Ils échafaudent un projet qui deviendra le coeur de ce périple. Ils mettent en place un groupe d'entraide constitué de suicidaires potentiels qui amorceront une démarche itinérante vers le lieu idéal pour un suicide collectif.
SONGEZ-VOUS AU SUICIDE ? Pas de panique, vous n'êtes pas seul. Nous sommes plusieurs à partager les mêmes idées, et même un début d'expérience. Écrivez-nous en exposant brièvement votre situation, peut-être pourrons-nous vous aider. Joignez vos nom et adresse, nous vous contacterons. Toutes les informations recueillies seront considérées comme strictement confidentielles et ne seront communiquées à aucun tiers. Pas sérieux s'abstenir. Veuillez adresser vos réponses Poste restante, Bureau central de Helsinki, nom de code " Essayons ensemble ". [A.P.]
C'est ainsi que cet équipage inhabituel parcourera la Finlande et l'Europe dans un car flamboyant pour une quête inavouable, un voyage qui sera tout sauf tragique. On l'accompagne du Cap Nord à Sagres au Portugal et ce n'est pas dans la tristesse. 
Ne cherchons pas ici le roman profond qui fait réfléchir sur la vie, le monde, la société, mais plutôt un roman-route qui nous extrait de notre quotidien le temps de faire plusieurs sourires bien sentis.

___________________

Sur Rives et dérives, on trouve aussi :


Paasilinna
Arto
Le lièvre de Vatanen 

Aucun commentaire: